RemonterDescendre



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A bas les fourmis !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Etoile d'Esprits
Chat du Clan des Etoiles


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : ///
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 498

Date d'inscription : 05/11/2012

Âge : 18

Localisation de ton Chat : Dans le clan des étoiles


MessageSujet: A bas les fourmis !   Dim 19 Mai - 16:05


A bas les fourmis !

featuring Songe Ephémère


Suite de ce rp

La lieutenante ne savait pas trop où elle se dirigeait. Les picotements désagréables qui parcouraient son corps et son pelage l'empêchaient de réfléchir clairement. Lorsqu'elle arrivait pendant quelques secondes a s'orienter, les centaines, que dis-je, les milliers de fourmillements désagréables entre ses poils la replongeaient dans la confusion. L'herbe tendre laissait place à des galets, puis revenait, avant d'être remplacé par un sol sablonneux. Esprit des Étoiles ne savait vraiment où elle allait, son regard améthyste et ses pensées focalisaient sur un seul objectif : trouver un point d'eau et s'y jeter dedans. Cela n'aurait pas du être si compliquer, trouver de l'eau sur le territoire du clan de la riviere, mais le clan des étoiles avaient du se liguer contre les deux chattes, pas le moindre petit ruisseau en vue.

Sentant peu a peu que la fatigue l'a gagner, la chatte argentée s'arrêta doucement de courir, son corps ne cessant de la faire souffrir de ces minuscules picotements. Se forçant a se calmer, la guerrière leva les yeux, observant les alentours, a plusieurs queue de renard de la, elle apercevait d'immenses pins sombres : le territoire du clan de l'ombre. Elles avaient donc tant couru ? Si elles n'étaient pas loin de leurs terres, la place des bipèdes ne devrait être qu'à quelques queues de renard également. Esprit des Etoile n'affectionnait pas trop voir pas du tout cet endroit, du fait de l'odeur omniprésente des bipèdes, mais c'était un endroit qui donnait directement accès au lac, et donc a de l'eau. Sentant l'énergie lui revenir, la lieutenante huma l'air, cherchant les traces de la place puis, d'un geste de queue pressé, indiqua a son apprentie :

"Par ici."

Elle souhaitait au plus vite mettre terme a son supplice et son apprentie aussi certainement. Reprenant sa course, et sans s'assurer que Nuage Éphémère la suivait, la chatte argentée suivit l'odeur des bipèdes, impatiente d'enfin trouver la fameuse place.

A son grand soulagement, la lieutenante n'eut pas longtemps a courir pour enfin trouver la fameuse place. L'odeur des bipèdes lui emplit la truffe et l'herbe tendre laissa place a une surface dure et froide, mais Esprit des Étoiles n'y portait que peu d'intérêt. Son regard améthyste était braqué sur l'eau calme et paisible du lac. Son impatience grimpait au fur et a mesure qu'elle s'approchait du lac et au fur et a mesure que les picotements se faisaient plus forts. Lorsqu'elle se retrouva au bord de la surface dure, la lieutenante, sauta de toutes ses forces, battant des pattes dans l'air pour se donner plus de puissance, comme elle l'avait montré a son apprentie, quelques heures plus tôt. Et, enfin, son pelage rencontra l'eau, une douce sensation. Plongée dans l'eau, la guerrière retrouva bien vite ses réflexes et se mît a battre des pattes, formant de nombreuses bulles, jusqu'à atteindre l'air. La chatte inspira une grande bouffée d'air et émit un profond soupir, au fur et a mesure que les fourmillements s'apaisaient. Fermant les yeux et ronronnant presque, Esprit des Etoile appréciait la fraîcheur de l'eau, agréable en cette saison. Elle ne savait pas si son apprentie l'avait déjà rejointe ou non mais tout ce qui lui importait a cet instant précis, était d'être debarassé de ces affreuses fourmis, qui devaient actuellement regretter amèrement de les avoir attaquées.

Profitant de l'onde glacée, la lieutenante ne prêtait plus attention a ce qui l'entourait. Battant des pattes comme elle avait appris a le faire pour rester a la surface, Esprit des Étoiles observait l'immensité d'eau qui l'entourait. Elle aimait l'eau, et encore plus pêcher. La guerrière avait du mal a comprendre comment les autres clans pouvaient vivre sans avoir goûté ne serait-ce q'une fois la chaire tendre de ces créatures écailleuses. Pour se détendre, la lieutenante pourrait un peu pêcher, non ? Un petit sourire aux babines, Esprit des Étoiles déclara :

"Une partie de pêche ça te tente ?"

Elle ne savait pas si son apprentie était arrivée ou même si elle l'avait entendu, mais elle l'avait quand même dit. Attendant une possible réponse, la chatte argentée profitait encore quelques instants de l'eau.


(c) Millane

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
j'ai remarqué un truc de fou ! Je suis la seule a vivre dans le sud la France ici o/ //PAN//

"mes yeux sont le reflet d'une âme pure dans lesquels tu peux te perdre et ne jamais en ressortir"
Cadeaux !:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 18

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: A bas les fourmis !   Ven 14 Juin - 21:55


Pour une fois, je ne cherchais même pas à savoir où nous allions, ce que nous faisions ou ferrions car à vrai dire, j'étais tout entièrement préoccupée par les minuscules êtres qui s'accrochaient à moi, me piquaient et me grattaient. Vraiment, c'était officiel, je les détestais ! Me contentant donc d'essayer de rattraper ma mentor qui ne s'arrêtais pas, surement elle aussi victime de nos minuscules assaillantes, je réfléchissais un peu, quand même, je ne voulais pas, dans la confusion, me perdre, les sens aux aguets, donc, quoique moins coopératif qu'à l'habitude, je pistais Etoile d'Esprits, à l'odeur et aux bruits qu'elle faisait en courant, n'essayant pas de se cacher. Rah, qu'elles faisaient mal, ces fourmis ! De si minuscules êtres, mais en ce jour si redoutables ! Trottinant derrière ma mentor, donc, que j'essayais de rattraper avec mes plus petites pattes, je pensais à de l'eau. A beaucoup, beaucoup d'eau. A quelque chose pour les faire fuir, les retirer. -Si vous ne l'avez pas comprit, c'est depuis ce jour que je les déteste-

Mais bientôt, le sort s'inversa, et je trouvais ma mentor arrêtée, elle semblait dans un drôle d'état d'esprit et je me demandais si elle avait déjà semblé si paniqué et mal. Peut être ces fourmis étaient-elles plus vigoureuses que les miennes ? En tout cas, les miennes non plus ne m'épargnaient pas. Quand je la rejoignais, elle regardais autour d'elle, cherchant sans doute le point d'eau salvateur qu'il nous fallait. En me concentrant sur les odeurs, je remarquais que nous étions proches de la frontières. Avaient-on tant courus ?! Il fallait croire que oui. Etoile d'Esprits dut faire une déduction similaire car elle huma l'air et me désigna une direction de la queue. 

- Par ici. 

Me dirigeant à sa suite, courant pour maintenir l'allure et ne pas me faire trop distancer, je la suivais docilement, parfois prise d'envies de me gratter frénétiques. Je remarquais rapidement que nous dirigions vers une odeur pestilentielle, plus étrange et repoussante encore que celle des chemins des bipèdes; l'odeur des bipèdes eux-mêmes, et de leurs monstres. Réticente à m'approcher de l'odeur, mais faisant confiance à ma mentor, je poursuivais, une moue tout de même méfiante sur mon visage. L'herbe bien verte disparut rapidement, ce qui eu le don de m'inquiéter d'avantage, quand on combine bipède, chemin fur et odeurs de monstres.. C'est ce qu'il y a de pire ! En relevant la tête, je tombais sur de l'eau. Une grande surface d'eau nous attendais, à quelques mètres seulement ! Mon coeur fit un bond en moi, et, un grand sourire aux babines, j'amorçais une grande course, avant de, au bout de quelques mètres, pouvoir me jeter enfin dans la grande étendue d'eau. Aussitôt ou presque que j'entrais dans l'eau, les fourmis se détachèrent de moi, et bientôt, je nageais tranquillement, rejoignant ma mentor qui m'attendait maintenant plus loin, savourant la texture de l'eau sur son pelage, comme je le devinais à son sourire. Sans m'avoir aperçue, elle déclara;

- Une partie de pêche ça te tente ?


Presque enjouée, je lui répondais, tout en nageant à ses côtés;

- Oh oui ! En plus, ça fait longtemps !

Maintenant, plus qu'à s'y mettre.. Scrutant l'eau, je tentais d’apercevoir les poissons..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Etoile d'Esprits
Chat du Clan des Etoiles


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : ///
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 498

Date d'inscription : 05/11/2012

Âge : 18

Localisation de ton Chat : Dans le clan des étoiles


MessageSujet: Re: A bas les fourmis !   Mer 3 Juil - 12:37



A bas les fourmis !


featuring Songe Ephémère


Aussitôt que son apprentie lui répondit enjouée que a partie de chasse la tentait, la lieutenante se mit à scruter l'onde aqueuse, qui se mouvait lentement, suivant les mouvements des pattes des deux chattes. L'odeur des Bipèdes étaient forte, mais l'eau la dissimulait un peu, et la chatte savait que cet endroit regorgeait de poisson en tout genre. A la saison des feuilles vertes, lorsqu'elle partait chasser ou qu'elle était en patrouille, elle les avait vu équipés de longs bâtons ramenant des poissons qui s'agitaient frénétiquement dans les airs pour les faire disparaître dans des espèces de boîtes rectangulaires. La lieutenante n'avait jamais compris pourquoi ils ne mangeaient pas directement les proies au lieu de les mettre dans ces étranges boîtes... Les Bipèdes étaient vraiment bizarres ! Tuer des poissons pour le plaisir... quel gâchis !

Le court de ses pensées fut interrompu par un éclair écailleux qui nageait avec vigueur droit vers elle. Esprit des Etoile esquissa un léger sourire, attendant que l'animal écailleux s'approche d'elle et, une fois qu'il fut à quelques queues de souris de ses pattes, la lieutenante bondit, anticipant la trajectoire du poisson. Ses griffes rencontrèrent la chair tendre de l'animal, la chatte argentée l'attrapa entre ses crocs, l'animal gigotait encore, répandant des petites gerbes d'eau tout autour de lui. La lieutenante retourna sur la terre ferme, déposant sa proie à une distance raisonnable de l'eau, pour éviter que le poisson retourne dans son élément en gesticulant. Esprit des Etoiles jeta un regard à son apprentie. Discrètement, elle s'approcha d'elle, l'eau imprégnant à nouveau ses pattes et les poils de son ventre. Malgré sa fraîcheur, l'onde froide était très rafraichissante par cette journée ensoleillée. La guerrière observa la technique de Nuage Ephémère, observant la position de ses pattes, de son corps... Chasser le poisson était un art que seul son clan pouvait maîtriser. Lorsque l'animal écailleux arrivait, il ne fallait pas se jeter dessus mais anticiper sa course, pour l'attraper. La guerrière se rappelait encore, lorsqu'elle était apprentie, le tout premier poisson qu'elle avait attrapé et la fierté qui l'avait envahi, il avait certainement été la proie la plus délicieuse qu'elle n'est jamais goûtée.  Un petit sourire naquit sur son museau, en se remémorant ce doux souvenir. Et d'une voix douce, elle déclara à son apprentie :


"Tu t'en sors très bien."


Elle était très fière de la petite chatte blanche, vraiment. Esprit des Etoiles reporta son regard sur la berge, où reposait son poisson... qui n'était plus là. Hébétée, la chatte argentée sortit de l'eau, retournant à l'endroit où elle l'avait laissé, il avait bel et bien disparu. La guerrière retint un petit feulement, elle détestait les voleurs ! Agitant la queue, elle se mit à flairer l'endroit, en plus de l'odeur épouvantable des bipèdes, elle en discernait une autre, tout aussi répugnante, le clan de l'ombre. Ses oreilles s'agitèrent, ne pas céder  la colère. La lieutenante inspira une grande goulée d'air, elle se tourna vers son apprentie et lui ordonna :


"Nuage Ephémère, viens avec moi."


Elle ne lui dit rien de plus et n'attendit pas qu'elle la rejoigne, se metant à pister l'odeur du clan de l'ombre aussitôt sa phrase finie. Les senteurs menaient tout droit à des fourrées, pour ensuite se séparer à deux endroits, un menant droit aux terres du clan de l'ombre.La chatte décida de suivre celle restant sur les terres de la rivière. Au fur et à mesure qu'elle avançait, l'odeur était plus forte, et bientôt, des éclats de voix lui parvinrent. La chatte retint un feulement et s'avança d'une démarche silencieuse. Se terrant derrière un gros bosquet, elle les vit, derrière ce même végétal, deux chats de l'ombre, certainement des novices vu leu petite taille, et ils avaient le poisson entre leurs pattes. Le plus grave n'était pas le vol de ce ridicule poisson, mais plutôt le fait qu'ils aient enfreint les frontières. Attendant tapie que son apprentie la rejoigne, Esprit des Etoiles observaient les deux voleurs, l'oeil flamboyant.


(c) Millane

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
j'ai remarqué un truc de fou ! Je suis la seule a vivre dans le sud la France ici o/ //PAN//

"mes yeux sont le reflet d'une âme pure dans lesquels tu peux te perdre et ne jamais en ressortir"
Cadeaux !:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 18

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: A bas les fourmis !   Mar 3 Sep - 16:42


Les yeux plissés, une patte en l'air, prête à fendre l'eau, je me tenais immobile, respirais à peine, doucement, sans faire trop de bruit. Les poissons ne devaient pas me voir, et je veillais à leur cacher mon ombre du mieux que je le pouvais, sinon, ils verraient quelque chose d'étrange, et se tiendraient cacher. Ma mentor faisait comme moi, ou plutôt non, je faisais comme elle.. Elle scrutait l'eau, elle aussi, mais était plus efficace que moi, bientôt, elle attrapa un énorme poisson, me laissant bouche bée. Redoublant d'efforts, je me préparais, ne voulant plus laisser passer de poissons. Là... Un éclat brillant capta mon regard, et d'un bon coup de patte, je sortais le poisson de l'eau, avant de le jeter sur l'herbe, à deux ou trois queues de renard de l'eau. Esprit des Etoiles avait une manière bien a elle de pêcher, elle se jetait à l'eau, ne laissant aucune chance au poisson, tandis que moi, je restais sur la terre ferme, ne pouvant m'empêcher de barboter, si j'étais dans l'eau. Ne pas bouger dedans me semblait étrange, je n'y arrivais pas, aimant bien trop nager. Bientôt, elle me rejoignit, elle dans l'eau, moi au-dessus, ma petite patte dans le vide, le regard concentré. Un poisson passa, je ne lui laissais aucune chance. Mon ombre passa devant lui, il recula sur le côté, là où je l'attendais, et hop, je le sortais de l'eau, un grand sourire sur mes babines, contente de ma prise, de la technique dont j'avais fais preuve pour berner le pauvre animal. Pauvre animal qui ferait un repas délicieux ! Le visage de ma mentor changea, un sourire rêveur illuminait maintenant son visage, tandis que pour ma plus grande joie, une fierté sans pareille, elle me complimenta en ces termes;

- Tu t'en sors très bien.

J'étais au comble de l’excitation, j'étais heureuse, je nageais en plein bonheur, en somme. Qui aurait rêvé avoir meilleur mentor que l'étais la mienne ? Comme une mère, quelque part.. Je ronronnais doucement, lui offrant un énorme sourire, avant que, étrangement, les choses se déroulent plus rapidement. La chatte grise se tourna, et se figea. Je me tournais aussi, voulant voir ce qui n'allait pas. Que ! Nos poissons ? Où étaient-ils ? Furieuse, je me demandais s'ils avaient pus regagner l'eau.. Non, c'était bien trop loin pour eux, même s'ils sautaient tant bien que mal, ils faisaient plus de surplace qu'autre chose. Secouant la tête, je m'approchais de l'endroit, avant de me rendre compte que le délicieux fumet des poissons s'éloignait. On les avaient déplacés ! Ou non, pire; volés ! Esprit des Etoiles sembla arriver à al même conclusion, l'air furieuse, elle me déclara;

- Nuage Ephémère, viens avec moi.

La lieutenante de mon clan faisait tout pour conserver son sang-froid, pour ne pas se laisser aller à la colère, elle inspira, ses oreilles s'étant agitées, signe de colère, surement. La suivant, doucement, sans bruits, je suivais la piste, qu'elle suivait aussi, d'ailleurs, piste qui nous mena jusqu'à un buisson.. Où deux chats du clan de l'Ombre avaient nos poissons ! Je contenais à grand mal un hoquet d'indignation, le regard mauvais. J'effleurais de ma queue le pelage de ma mentor, lui indiquant que j'étais là, tout prêt, à côté d'elle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Etoile d'Esprits
Chat du Clan des Etoiles


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : ///
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 498

Date d'inscription : 05/11/2012

Âge : 18

Localisation de ton Chat : Dans le clan des étoiles


MessageSujet: Re: A bas les fourmis !   Dim 13 Oct - 17:20

HS:
 



A bas les fourmis !


featuring Songe Ephémère


La queue immaculée de l'apprentie effleura le pelage argenté d'Esprit des Etoiles. Deux novices imprudents contre une guerrière accomplie et une apprentie entraînée, elles avaient toutes leur chance contre ces deux félins. Mais pas question de se battre, la lieutenante ne souhaitait pas déclencher un conflit entre le clan de la rivière et le clan de l'ombre. Et surtout, ne s'abaisserait pas à blesser deux jeunes sans expérience, même-si ces derniers méritaient une sacré correction. Non. La chatte argentée allait se contenter de les effrayer en compagnie de Nuage Ephémère. La lieutenante du clan de la rivière agita ses moustaches, observant non sans une once de colère les deux matous se pourlécher les babines en dégustant leur poisson. Ces poissons qui auraient dû servir à nourrir le clan de la rivière. Pas celui de l'ombre. Frôlant le pelage clair de son apprentie, Esprit des Etoiles lui ordonna d'une voix faible, pour ne pas attirer l'attention des deux voleurs :


"Reste ici, dés que tu me verras m'asseoir rejoins-moi mais ne fait rien, je veux juste les intimider, pas les blesser."


Aussitôt ces paroles dîtes, aussitôt la chatte s'engouffre dans les buissons, pour rejoindre la petite clairière où se trouvaient les deux intrus. Ces derniers discutaient joyeusement en dégustant les créatures écailleuses, à tel point qu'ils ne remarquèrent même pas la présence de la lieutenante. Cette dernière dut pousser un long feulement pour attirer les deux novices de l'ombres. Ils sursautèrent comme un seul corps puis posèrent leur regard surpris sur la chatte. Ils la contemplèrent avec hébétude quelques secondes puis leurs traits se durcirent. L'un deux abaissa ses oreilles en arrière tandis que l'autre crachait, visiblement peu intimidés par Esprit des Etoiles. La chatte grise soupira, exaspérée par le comportement irrespectueux et dangereux des deux novices. Si ils s'étaient trouvés en face d'un guerrier plus sanguin, la chatte n'aurait pas donné cher de leur peau, tout audacieux qu'ils soient. L'un d'eux s'avança légèrement, les crocs dévoilés puis, d'une voix pleine de mépris s'exclama :


"Si vous comptez reprendre le poisson ou nous faire partir, il faudra d'abord nous affronter !"


Le second opina vigoureusement de la tête, rejoins son camarade, et une voix tout aussi dédaigneuse continua :


"Ce n'est pas une petite minette, qui plus est seule qui va nous impressionner ! Les apprentis de nos clans valent vos guerriers !"


Esprit des Etoiles esquissa un petit sourire, amusée par l'arrogance des deux chatons, en fait, il n'y avait pas d'autres mots pour les qualifier. Deux chatons, qui allaient bien vite déguerpir de son territoire. La lieutenante bailla, dévoilant ses crocs puis, se passa la patte sur le museau, montrant clairement son ennuie profond et l'indifférence qu'elle ressentait à la provocation des deux voleurs. Enfin, elle planta son regard améthyste dans les yeux du premier chaton, le plus téméraire, et déclara :

"Vous apprendrez bientôt à ne pas vous frotter aux guerriers plus expérimentés que vous sur un autre territoire que le votre qui plus est. Partez et il ne vous arrivera rien."

Elle avait un mince espoir que son avertissement atteindrait les deux novices et qu'ils partiraient. Espoir qui fut bien vite anéanti lorsque les deux intrus se mirent à ricaner. La lieutenante du clan de la rivière soupira puis s'assit, une apprentie bien plus grande qu'eux et une guerrière les remettrait peut-être sur le droit chemin...

(c) Millane

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
j'ai remarqué un truc de fou ! Je suis la seule a vivre dans le sud la France ici o/ //PAN//

"mes yeux sont le reflet d'une âme pure dans lesquels tu peux te perdre et ne jamais en ressortir"
Cadeaux !:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-laguerre-eh.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A bas les fourmis !   

Revenir en haut Aller en bas
 

A bas les fourmis !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Chasser les fourmis des arbres fruitiers
» FOURMIS, TERMITES & AUTRES INSECTES SOCIAUX
» SE DEBARASSER DES FOURMIS AU JARDIN
» Les papillons en l'air Et les fourmis par terre [♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RPG Clan de la Rivière :: Territoire du Clan de la Rivière :: Place des Bipèdes-