RemonterDescendre



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Dim 25 Nov - 19:33

[Désolé pour le titre, j'ai pas eu d'idée ><]

Ce jour-là, comme à mon habitude, après mettre consciencieusement toilettée, avoir été chassé pour remplir le tas de gibier, et en même temps remplir ma panse, qui je dois le dire, criait famine, j'avais décidé de me reposer, et de penser, et pour être bien tranquille, m'éloigner des tracas de mon poste, je décidais de m'exiler une après-midi en territoire neutre, et j'optais pour la cascade, lieu me rappelant le plus mon territoire, sans en être, et donc éviter tout risque d'être trouvée ou suivie, j'étais fière d'être lieutenante, évidemment, mais parfois, le besoin de se mettre à l'écart de tout ça s'imposait à moi, et je n'essayais même pas de le refouler, on ne peut plus consciente qu'il en ressortirais sur mon humeur, et pas sur que les autres apprécient... Et puis une Songe Ephémère en colère, c'était du presque jamais vu ! On se demanderait surement qu'elle mouche m'aurait piquée. J'entamais donc le trajet que je connaissais déjà par coeur, c'était la route la plus rapide, qui me permettais de ne pas passer par les autres clans et de m'y rendre au plus vite quand l'envie me prenait. Ce qui arrivait souvent ces temps-ci, quoiqu'en ce moment, mon clan n'allait pas si fort, le manque de chaton se faisait sentir, et le manque d'apprentis aussi, du coup, ce qui amenait donc à une pénurie de guerrier, comment une chose pouvait-elle en changer tant ?
Je soupirais et continuais ma route tranquillement, sans me presser, c'était encore mieux de prendre mon temps, de laisser derrière moi tout soucis, toutes angoisses. Ce rituel me prit une vingtaines de minutes, temps durant lequel je me tenais sur mes gardes, prêtes à faire demi-tour si le besoin se faisait sentir, si on m'appelait, si une nouvelle catastrophe survenait.
Après quoi, une fois arrivée à destination, sur ce sol si vert et cette cascade reflétant le soleil dans chacune de ses gouttelettes, l'infinie de ce ciel azur, de ses nuages blanc, pleins de pluie à venir, et du son cristallin de l'eau, du murmure de la nature, je me laissais tomber sur le côté, pour mieux m'installer dans l'herbe fraîche, et entamer une toilette soigneuse, encore plus que celle qui datait du matin même, puis je m'étirais, me réveillais complètement, me libérais une à une de mes obligations pour me prélasser au soleil, comme un chaton. D'ailleurs, qu'il était bon ce temps là ! Avec ma famille, ma mentor, et un clan en pleine forme ! Je chassais vite tout ça dans un petit coin de ma tête, pas besoin de m'y plonger alors que je pouvais rêvasser, me reposer. Le vent m'apporta une nouvelle odeur, je me relevais doucement puis m'asseyais, ma queue fouettant doucement les herbes basses, la nouvelle venue ne tarderait pas à montrer le bout de son museau.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Dim 25 Nov - 19:56

Aujourd'hui était une belle journée... ou pas.. Je suis une très mauvaise menteuse, cette journée est catastrophique. Ma sœur Étoile Symphonique, à l'essai pour être chef, me réveille en me sautant dessus. Elle est persuadée que quelque chose ne vas pas. Mais si je vais très bien. Je me suis levée de mauvais pied voilà tout. Après avoir chassé une grenouille sur mon terrain de chasse préférer, je ne rentra pas au camps, ma sœur du me chercher... Tant pis. C'est dur d'être lieutenant, j'en suis très fière, mais il y a des jours où on a bien besoin nous aussi d'être libérer de cette tâche. Après avoir dégustée la proie qui bougeait encore, et qui luttait pour s'échapper, je fit une longue toilette essayant d'oublier une pensée qui me hantait: Et si le monstre qui a tuée ma mère était sur notre territoire? C'était vraiment débile de pensée ça...mais cette angoisse est insurmontable... Je me leva, et huma l'air, rien de suspect. J'avais décidé d'aller à la cascade, ça me ferait du bien, une fois avec ma mère je devais avoir pas plus de 5 lunes, on avait été à une cascade et j'avais joué longuement et elle me regardait, puis on finit par faire une sieste.
J'avançai dans le chemin menant à la cascade, je prit mon temps parfois je m'arrêtai pour regardais les alentours. Je marchais lentement, puis dans la courte descente je courus sautant les racines d'arbres. Que ça faisait du bien de pouvoir ce lâchait sans avoir de devoir. Notre camps manquait affreusement de guerriers de chatons et de reine si jamais une attaque survenait on ne pourrais survivre... Je secoua la tête comme pour chassée toute ses mauvaise pensée. J'arrivai à la cascade, l'eau coulait en abondance, l'endroit était merveilleux. Je m'assis dans m'herbe quand je sentis, une odeur désagréable, ce n'était pas un chat du clan de L'Ombre...Non... Cette odeur...c'est celle du clan de la rivière.
J'avançai vers l'odeur et me retrouva nez à nez avec lieutenant du clan de la rivière.

[Désolée c'est un peu court...>:]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Lun 26 Nov - 18:44

[Je pus ? Nan mais oh è.é !! ^^, c'est rien Smile]

Je me retournais, ah, c'était la lieutenante du clan de l'Ombre; Mélodie Obscure, un nom parfait pour un clan si obscure, sans vouloir jouer avec les mots. Je la vu plisser le nez, une manie qu'avait certains clans en trouvant une odeur ennemie, je trouvais ça plutôt révélateur sur la mentalité, quoique je ne devrais pas me fier autant à des petites choses comme ça, mais après tout, on dit bien que le naturel revient toujours au galop, même si on le chasse ? Sans chercher à m'enfoncer plus dans mes pensées, je me levais, la saluais.

- Mélodie Obscure, Tout en rajoutant un hochement de tête.

Elle venait surement pour les mêmes raisons que moi, le poids d'une telle responsabilité en devenait parfois écrasant, mais qui sait ce qu'elle pouvait bien ressentir, elle, une chatte si secrète, elle et sa soeur étaient inséparable, et avaient gravis les échelons ensemble, devenant successivement lieutenantes. Mais ce n'est pas pour autant que je me permettais de tirer tel ou tel conclusion, la famille, c'était plus que sacré pour moi, et jamais je ne pense en dire quelque chose. Se serait trop. Je ne sais quoi trop, mais trop. Et je pensais même sincèrement que cette chatte méritais son poste, comme un autre, je me surprise même à me demander qu'elle était son histoire.. Pour sur elle en avait une, nous en avons tous une, banale ou pas, c'est une histoire, et je pense que, pour avoir cet air si sombre, si triste ou simplement aucune expression, et si solennellement, elles n'ont pas eu la vie simple.. La chatte écaille, magnifique, fine et quand même musclée, avec de beaux yeux azurs, reflétant l'océan. Vraiment, la lieutenante du clan de l'ombre n'avait rien à envier à certain, si ce n'est le sourire éclatant de certains, peut être. Et encore. Je lui faisais un demi-sourire, comme ceux que je faisais dans mes bons jours, en gros, mon petit sourire habituel.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Lun 26 Nov - 19:06

Je dévisageais La lieutenante du clan de la Rivière, elle m'observait, je l'observais. On était à un mètre d'écart, son odeur désagréable à mon odorats me fit plissez le nez, mais je finis par m'y habituée, elle pouvait être gentille. Je ne la connaissait que de nom, et aussi par ce que c'était une lieutenante mais je ne lui avait jamais parlé. Non. Jamais. Je n'avais pas spécialement envie de faire sa connaissance... La peur que quelqu'un découvre mon histoire... Je frissonna, après tout elle avait rien à me reprochait. Je secoua une autre fois la tête, chassant mes pensées. J'étais toujours sur mes 4 pattes contrairement à elle qui se leva et me salua respectueusement. Je fis de même.

-Bien le bonjour, Songe Éphémère. Je baissa la tête en guise de respect.Puis la leva à nouveau.

J'observais ces mouvements, elle était belle. Elle me souriait avec un demi-sourire. Je ne le lui rendis pas...Je n'arriver plus à sourire pour des choses aussi simple, le monde est bien trop rêveur, il ne devrait pas... Pourtant, il l'est. Je m'assis ma queue fouettant l'herbe humidifiés par l'air humide de la cascade, quelle jeu de mot ais-je pensais. Je fouilla, dans ces yeux vert éclatant, un signe pouvant mettre intéressant. Son pelage blanc neige paraissait comme fluo dans les hautes herbes bien verte.
Quelle coïncidence de la voir là, peut-être était-elle venue attendre un autre chat... Je tourna ma tête vers d'où j'arrivais m'apprêtant à voir un chat arriver, mais rien ne se passa, je lâcha un soupire de soulagement. Je reporta mon attention sur Songe Éphémère et dit d'une voix sans ton.

-Tu vas bien? Cette fois je ne la regardais pas. Mon regard était attiré par la cascade.

Je n'étais pas venue souvent ici, cette endroit était trop joyeux, le bruit de l'eau, l'herbe verte... Les roches étaient presque bleu grise tellement l'eau les avait frappé, elle devait être surtout très glissante. Comme l'arbre mort qui servait de pont pour aller sur l'île des Assemblées, parfois quand le temps était contre nous, l'eau avait tellement emplis l'arbre, qu'il menaçait de cassé sous nos poids léger. Je n'aime pas ce passage tout comme je n'aime pas l'eau.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Lun 26 Nov - 20:03

Nous nous observions mutuellement, à environs un mètre d'écart, si ce n'est plus. Elle fut la première à réagir, et plissa de nouveaux du nez, avec une petite moue dégoutée, surement involontaire, qui ne manqua pas de me faire sourire, pour avoir une telle réaction, elle ne devait pas sortir beaucoup de son territoire, les odeurs des autres clans étant presque partout.
Néanmoins, la dureté de son regard n'allait pas en harmonie avec son visage, comme une expression qu'on garde par habitude, sans y penser. Au bout d'une ou deux minutes encore, elle parut moins crispée, comme soulagée, d'ailleurs, en y repensant, je ne lui avait jamais parlé.. Elle frissona, puis secoua sa tête, surement quelque chose en rapport avec son clan, les temps étaient durs. Elle était toujours debout, solidement ancrée sur ses pattes, contrairement à moi qui était assise, son attitude portait à croire qu'elle ne désirait pas engager ou simplement avoir une conversation avec moi. Mais comme pour me contredire, elle hocha la tête, respectueusement, comme je l'avais fait peu de temps auparavant.

- Bien le bonjour, Songe Ephémère.

Je sentis encore une fois ses yeux bleus se poser fixement sur moi, puis je regardais son visage si sévère, sans une once de sourire, et j'avais presque envie de lui tirer les moustaches pour qu'elle en fasse un, comme chaton, je faisais pour me réconcilier avec mes amis. Elle s'assise ensuite, sa queue battant l'herbe humide, avant de s'intéresser plus en avant à mes deux yeux bien verts, puis à mon pelage blanc, comme s'ils l'aiderait à en savoir plus sur moi, naïf mais révélateur. Je masquais un sourire sous mon air serein, calme que j'étais loin d'éprouver, surtout en ce moment, scruter comme je l'étais.
La chatte écaille se retourna, regardant l'endroit par lequel elle était arrivée, comme dans l'attente de quelque chose. Chose qui n'arriva pas. La lieutenante parut soulagée, et je me demandais de quoi pouvait-il retourner..

-Tu vas bien ?, Cette fois, elle ne e regardait pas, obnubilée par la cascade dans mon dos, je sentis glisser son regard vers les roches, l'eau, l'herbes, sur les alentours.

Je me serais plus attendues à ce qu'elle me parle d'une façon plus formelle, inamicale, mais son seul ton suffisait à mettre de la distance; froid, rugueux, elle ne m'épargnais vraiment rien, mais justement, ça, j'aimais bien, et percer ce regards bleu, sa me tentait. Je me demandais donc de quelle manière procéder, non par pour percer ne serait-ce qu'un seul de ces secrets, j'aurais détesté fouiner par moi-même, je me serais sentie traître, je cherchais un moyen d'attirer sa sympathie, son amitié.
Son regard se perdait toujours dans le décor, et avec cet air vague, on aurait out croire qu'elle souriait, et ce petit détail ne fit que renforcer mon idée; idée que je ne lâcherais pas. Trop de chats étaient seuls. Et tout ça à cause de quoi ? A cause de tout, de rien. Et sentir ou même croire apercevoir de la détresse, de la tristesse dans les yeux d’autrui, ça me tuais, me transperçais littéralement. La solitude m'étant horreur, je ne souhaitait ça à personne, et mettais discrètement tout en oeuvre pour protéger les autres, peut être un peu trop, mais au moins, je me rendais utile. Utile et Protectrice. Comme à mon habitude.

- Oui, et toi ?

Je n'avais pas eu besoin de forcer sur ma voix ni rien pour quelle paraisse si enjouée, si joyeuse, car j'éprouvais maintenant une réelle envie de me lier d'amitié avec elle, une réelle envie de voir ses yeux pétiller de joie, quitter leur monotonie, ce masque impassible.
Mon amie, parce qu'elle devait l'être, maintenant ou bien même à un autre moment, car j'étais sûre qu'il en irait ainsi.
Et pas parce que ses yeux avaient hanté mon rêve de la nuit dernière. Pas parce qu'ils fixaient ma direction avec insistance, avec en fond le ciel, le ciel étoilé, bleu foncé. Pas parce que j'avais reçue ce qu'il me semblait être un message, une prédiction.
Je la protégerais, et découvrirais le sens de ces yeux au dessus de la toison argenté.
Mais en attendant, nul ne sera se que je pense, ce qui c'est passé, ce dont j'ai rêvé, nul autre que moi ne déchiffrera ce message.


Je tâcherais de te comprendre, Mélodie Obscure.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Jeu 29 Nov - 13:13

Elle sourit, ce qui m'étonna. Pourquoi souriait-elle? Qu'elle était ce besoin de sourire. Elle m'observais, que voulait-elle tiré de moi? Que pourrais-je lui apporté? Rien. Rien à par de la tristesse. J'hésitai à me levée et partir. Mais quelque chose me retenait, j'étais presque paralyser. Ma tête me força à regarder Songe Éphémère, ses yeux m'observer, s'en était presque oppressant. Ma queue ne bouger plus du tout, c'était pas si je tremblais. Je cligna des yeux. Je me leva doucement et me rassis. Que pourrais-je faire... Pourquoi suis-je aller là? J'aurais pu aller n'importe où, mais mon instinct m'avait presque crier, comme une voix dans mon esprit, que je devais marcher jusqu'ici. Ces lèvres, bougèrent, ces yeux me fixait toujours, comme pour chercher quelque chose dans mon regard. Mais quoi? Je répondis d'un voix que j'essayais de garder stable.

-...Je vais très bien.

J'aurais aimé mettre en pause ce moment et retourner en arrière, pour ne jamais aller ici. La présence de la lieutenante du clan de la rivière, me faisait presque souffrir. Son regard si joviale, elle avait l'air de ne jamais être triste. Elle me souriait à moitié, pourtant je ne lui avait dit que " Tu vas bien?" Peut-être n'aurais-je pas du...
Je ne sais pas, mais quelque chose me disais, me forçais à engager la conversation en apprendre plus sur elle, mais je ne le voulait pas pour autant. Songe Éphémère me rappelait le caractère de ma mère... Je ne connaît que très mal Songe Éphémère mais elle avait un côté à ma mère, protectrice, souriante... Ma sœur avait d'ailleurs ce caractère, mais jamais elle ne le montrait. De toute façon, elle ne sera jamais comme mère.
Les yeux de Songe Éphémère voulait comme dire une chose, j'avais l'impression quelle me lisait comme quand les bipède ouvrait leur chose avec de minuscule caractère. Et si elle découvrait mon histoire? Si, elle me faisait perdre la place de lieutenante? ...Elle pouvait m'attirer que des ennuis, et pourtant je restais planter là. Comme quelqu'un de paralyser qui ne pouvait qu'écouter.
Pleins de question me hantait, les secondes passait à la vitesse de l'éclair, du moins j'avais l'impression. Je ferma les yeux, puis les rouvrais. Songe Éphémère était toujours là, non je ne rêvais pas, j'aurais voulu, enfin je pense. Son regard si intense.... J’espérais que quelqu'un arriverais, ou quelle devait partir, mais rien de tout ça se réalisa. Enfin de compte, je ne savais pas quoi pensais... Peut-être je voulais devenir son amie, ou peut-être j'ai besoin d'elle? C'était la première fois que je lui parlais..et voilà que les choses changent. Que dois-je faire, Clan des Étoiles? Aidé moi je vous en supplie... Mais en attendant, j'étais face à elle, ne sachant quoi faire. Que dire...Il faudrait que je parte pour la laisser tranquille, après tous elle devait avoir autre chose à faire. Je me leva, et hésita tant de doute, m'oppresser encore plus que je l'étais déjà, qu'allait penser de moi Songe Éphémère je suis tout de même une lieutenante, et de pas n'importe qu'elle clan, le Clan de L’Ombre! Mes yeux toujours dans ses yeux, je ne comprenait rien. Un vent frais me caressa à rebrousse poil. Me rappelant un lointain souvenir dans mon enfance. Je me rassis déstabiliser. Songe Éphémère me rappeler beaucoup de choses mais étaient-ce à cause d'elle? Mon coeur loupa un battement. Le bruit de la cascade se fit comme plus fort, l'eau redoubler d'envergure. Aussi était peut être mon imagination.


Que de question pour ne pas avoir de réponse.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Mar 11 Déc - 18:43

Elle eu comme un moment d’absence, durant lequel je ne la quittais pas des yeux, d’ailleurs elle me regarda, un peu étrangement, toute immobile, je me demandais ce qui pouvait bien lui arriver, à avoir l’air si.. Terrifié ? Ailleurs ? Elle cligna des yeux, et sembla reprendre possession de son corps, et comme pour prouver mes dires muets, se leva puis s’assit, avant d’enfin pouvoir me répondre ;

-...Je vais très bien.

Elle n’avait plus la même voix, cette-là était petite et moins assurée, quoique tout de même stable, ne partant pas dans les aigues ni dans les raves. Après m’avoir répondue, elle sembla se perdre dans les méandres de ses pensées, complexe, je n’en doutais pas, vu dans l’état où elle état, statufié, immobile, la respiration courte, par à coup, comme en proie à un cauchemars ou je ne sais quoi de similaire..

Je décidais de garder un œil sur elle, de peur qu’elle ne tomba raide, ou quoi, mais comment l’aider ? Ma tête dut se tourner sur le côté, signe de réflexion, et de perplexité, que faire ? Et si je lui parlais ? Ou lui touchais l’épaule ? Et si au contraire, comme endormie, je la réveillais ? Je commence à me demander si je ne ferais pas mieux de la laisser penser au calme seul, mais je ne pu me résoudre à me lever, quelque chose me dictais de ne pas bouger, d’attendre, que ça passerais, que le temps venaient, qu’il fallait être patiente. Alors je m’installais un peu plus confortablement et entreprenais de me lécher les pattes, être détendue mais pas trop à l’aise, pas trop ‘chez moi’, mais j'avais tout de même besoin de m'occuper, ce besoin oppressant de faire quelque chose, de ne plus lire cet espèce d'effroi dans ces beaux yeux bleus-verts, je m'appliquais donc à lécher mes pattes et à y ôter poussières et saletés, tout ça dans le plus grand calme, calme seulement rompu, et à peine par les murmures assourdissants du ruisseau et de la cascade, par le joyeux tintamarres des gouttelettes d'eau sur les rochers, du mouvement perpétuels des branches et plantes doucement balancées par le vent, dans un mouvement si régulier qu'il me berça presque, mais je me reprenais; je n'étais pas ici pour m'endormir bêtement, comme un petit chaton, qui plus est en terrain neutre, et avec une lieutenante en face de moi.
Lieutenante qui, comme victime de tics incessants, ouvraient et fermaient les yeux, reprenait sa respiration comme au sortir d'un lac; comme si elle était en apnée, et se levait et s'asseyait, d'un air que je ne la connaissais pas, même si je ne la connaissais pas tout court, à vrai dire.
Mais j'en connaissais tout de même assez sur les chats en général pour deviner que cet attitude ne lui était pas habituelle, et que quelque chose se passait, chose qui m'était cachée, bien au fond dans ses pensées, mais je savais que ce ne devait pas être trop grave, le clan des étoiles ayant prédit et encouragé notre rencontre.
Au bout d'un moment, pas vraiment long mais ni vraiment proche à celui d'avant non plus, elle sembla plus calme, et arrêta tout ces mouvements incessant et automatique, là, je la sentais apte à parler calmement, à entendre et converser, je me relevais donc, pour adopter la même position qu'elle, assise. Le seul détail divergent fut que ma queue se balançait doucement, contrairement à la sienne, immobile autour de ces pattes.
Je décidais donc de dire quelque chose, restais un instant à attendre sans trop savoir quoi dire, puis me lançais.

- Comment va le clan ?

Plus qu'à attendre une réponse, en priant pour qu'elle soit bien interprétée, et qu'une véritable conversation s'engage.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Mar 11 Déc - 20:42

J'avais une sorte d'impression, qu'elle me regardait bizarrement, elle pensée elle aussi, mais quoi? Peut être essayais t-elle de me faire faiblir pour après m'attaquer. Mais à quoi je pense? On est en terrain neutre! Je ne devrai pas m'inquiéter. Le silence s’alourdissait, on entendais que les bruits de l'eau de la cascade.
Une boule me monta au ventre, j'étais des plus pitoyable avoir peur d'elle... Je ne mérite pas d'être lieutenant...
Je ne voyais plus devant moi, j'étais comme emprisonnée dans ma pensée, et j'eus une sorte de rêve éveillée. Je me retrouvai dans une plaine, la nuit était noir, et la lune haute dans le ciel était la seule lumière. Un chat ou chatte que je ne reconnaissais pas approchait. Cette odeur...
Grâce à cette odeur je sus où je me retrouvais. Un rêve venant de la Toison Argentés, pourquoi à moi? Et pourquoi était-ce ma mère qui apparaissait devant moi. Elle ne disait rien. Puis dans une brume elle disparu et je retourna face à Songe Ephémère la tête légèrement penchait, après quelques instant elle se lécha les pattes, tranquillement. Elle semblait attendre quelque chose, elle était ultra calme. Que faire face à quelqu'un comme elle. Ses lèvres remuèrent et formèrent un son, plusieurs mots, signifiant quelque chose.

- Comment va le clan ?

P
ourquoi elle s’intéressait à ça? Voulait-elle me tirer des informations...ou autres... Quoi lui répondre, la vérité ou tentait un bluff qui ne marcherait sûrement pas avec elle. J'optai pour la première proposition, être franche, essayais de ne pas me faire mal voir. Je ne l'a connaissais pas pourtant je savais d'avance que nos destin seront liés. Je me décida à répondre. Les mots ne voulaient pas sortir de ma bouche, je força ma voix.

-...euh...à vrai dire pas super. Et vo..euh toi?

J'étais stressée, pour je ne sais quelle raison, je me lécha la queue comme un tic. J'attendais un mouvement de sa part...

Hs: Désolée Songe', déjà d'une parce que comparée à toi c'est une toute petite réponse et en plus je me répète et le vocabulaire n'est pas à son rendez vous...Vraiment désolée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Mer 12 Déc - 16:15

HS: C'est vraiment rien, tu as répondue hyper vite, moi pas, et puis tu n'avais pas beaucoup de solutions, à part peut être approfondir le rêve et le décrire un peu plus, c'est déjà bien et normalement dans les prochaines réponses sa devrait être plus long ^^.

~

Sa réponse tarda à venir, comme si elle réfléchissait, et zut, c'est mal prit, mais aussi, quelle idée de parler de ça ? En sujet tabou il n'y à presque pas pire ! Je ronchonnais dans ma tête ma bêtise, qui risquait de tout faire foirer, comment voudrait-elle me parler, être amie avec moi si elle ne me faisait pas confiance ! Dire que je venais peut être de gâcher ma seule chance ! Je baissais un peu la tête, sans vraiment m'en rendre compte.

-...Euh...à vrai dire pas super. Et vo..euh toi?

Je la relevais aussitôt, presque surprise, bien qu'elle ne dut pas trop le voir, occupée à léché sa queue, comme par automatisme, ou par subterfuge pour cacher sa gêne. J'étais tout de même soulagée; elle m'avait répondue, et vu sa gêne, devait être franche, du moins je l'espérais, car sinon, elle ne me croyait pas, me considérais comme une ennemie indésirable, quelqu'un dont elle devait se méfier. Et rien que cette idée me m'étais en peine, alors imaginer sa véracité.. Je décidais d'analyser sa réponse, d'essayer de la comprendre. Déjà, le "Euh...' m'indiquais qu'elle ne savait pas quoi dire, qu'elle avait hésité, bien, au moins elle ne livrait pas d'informations à l'aveuglette aux autres, elle était réfléchie. Ensuite, le reste de sa phrase, et surtout le "à vrai dire" m'intéressais, tenait-elle à ce que je sache qu'elle était franche ? Ou était-ce involontaire ? En tout cas, ça avait tout l'air d'une confidence, preuve d'un peu de confiance que j'acceptais volontiers. Ensuite, un autre cafouillage, entre le vous et le tu.. Elle avait visiblement peur de s'attacher. Ou de moi. Mais en quoi un chat blanc aux yeux verts et au pelage court pouvait-il faire peur ? J'avais peut être de l'allure, mais quand bien même, des pattes musclés, mais fines, pas très grande, et mince. Que dire de plus ? Une banalité écrasante. Mais si je pouvais faire peur alors soit, on prends ce qu'on à dans la vie.

- Des hauts et des bas, comme toujours.. , je m'arrêtais un instant, pensive, avant d'ajouter, Mais en ce moment, il y à plutôt des bas.

Insatisfaite de ma réponse, qui laisserais surement des instants de silence, instant que je tenais à éviter, pour ne pas qu'elle ne retombe trop dans ses pensées, ce qui aurait été dommage, bien que je ne sois pas pressées, et que recommencer ne me gêne pas. Je cherchais donc rapidement quoi dire, pour éloigner le contexte des clans, ou de la famille, n'en ayant pas vraiment, et parler de sa soeur, chef, aurait sonné étrangement, comme un espion qui s'informe, ce que je ne voulais évidement pas, n'en était pas un.
La question revenait sans cesse dans ma tête, que dire ? Mais que pouvais-je bien lui dire ? " Alors, pas de problèmes avec les autres clans ?", non, non et non ! Pile dans ce que je ne veut pas ! Hum.. " Pas de problème de gibier ?", encore pareil ! Cette petite tête abriterait-elle un cerveau de souris ou quoi ! Mais bon sang ! Tiens, et si...
La question que j'avais en tête ne représentant pas de danger et je crois, pas de tabou, je me lançais.

- Des nouvelles du clan des étoiles ?

Après tout, peut être en avait-elle reçut récemment.. Car à part elle, le clan des étoiles ne m'avait encore rien dit, et je craignais un mauvais présage en un sombre rêve que je n'oserais pas me remémorer, non, aucun rapport, je divaguais, ce n'était sans doute qu'un rêve, un étrange rêve sordide, mais un rêve, pas étonnant pour quelqu'un qui s'appelle Songe Ephémère !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Jeu 13 Déc - 18:30

Toujours en train de lécher ma queue je l'observais d'un oeil, une angoisse était toujours mais d'un coup ma peur disparut, je crus que j'allais rire de bon coeur face à elle, elle avait plissé ces beaux yeux vert, puis avait penché sa tête vers l'avant. Qu'elle était marrante, mais ce n'est pas pour autant que j'allais me relâché une lieutenante se doit d'être sérieuse. Je reporta ma concentration sur le début de conversation qu'elle avait lancée. J'avais répondu et maintenant c'était à son tour. Allait-elle mentir? Peut-être savait-elle que j'avais été franche, si elle ment je n'aurais aucune raison de lui accordée ma confiance. Aussitôt que j'avais dit ma courte réponse elle avait relevé sa tête. Elle dit à son tour.

- Des hauts et des bas, comme toujours.. Mais en ce moment, il y à plutôt des bas.

J'arrêtai de lécher ma queue, elle réfléchissait, j'espérais au fond de moi qu'elle n'allait pas continuer sur ce sujet. Car le clan c'est aussi la famille.... Bref. Elle était repartie dans ses pensée, c'est moi qui dit ça au moins ça fait chacun son tour. Et en plus moi aussi je suis en train de pensée, y'a une minute j'avais peur et là, j'ai presque envie de rire...Moi, rire, non.. Je n'ai jamais rit à par...cette époque... Peut-être était-ce ce rêve où j'avais pu voir mère, m'avait-elle redonnée espoir sans que je ne le sache. Je regarda vite fait le ciel. Je n'avais plus envie de sourire mais pas non plus envie de tirer une tête, comme quand mère est morte. Je soupira. Songe Ephémère finit par dire.

- Des nouvelles du clan des étoiles ?

Cette question ne me plus pas d'avantage, si je lui disais la vérité elle me poserais des questions, mais si je mentais ...ça ne serais pas mieux. Je ne savais pas quoi dire. Et si elle me posait des questions, que pourrait-elle bien me posait. Les mots s'échappèrent de ma bouche.

-...Oui...un rêve, mais ce n'est pas une prophétie...


Je me sentais faible face à elle... J'ajoutai un petit:

-Et toi?

Maintenant il fallait attendre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Jeu 13 Déc - 19:37

-...Oui...un rêve, mais ce n'est pas une prophétie...

Un rêve du clan des étoiles qui ne serait pas une prophétie ? Étrange, mais je gardais mes interrogations pour moi, et attendais la suite, qui ne tarda pas.

- Et toi?

Je ne réfléchis qu'à peine avant de lui répondre, sans entrer dans les détails tout de même.

- Oui. Deux. Dont un sacrément inquiétant. Depuis.. plus aucun rêve.

Il y avait le rêve où je voyais ses yeux, et où je devais la protéger, et l'autre, horrible, un carnage, du sang partout, non.. Une rivière de sang, avec une ombre noire, celle d'un chat, assez maigre et pas très grand.. Brr..J'ai la nausée rien qu'en y repensant.

Et si le clan des étoiles avait un problème ?! Plus ou moins grave ? Jamais ils n'étaient resté aussi silencieux, jamais n'avais-je été si paniquée par un rêve, une coïncidence ? Ou autre chose ? Je décidais de croire en la chance, et de ne pas trop ébruiter mon rêve, si jamais il n'était que ça, qu'un simple rêve, sinistre mais inoffensif, j'aurais l'air de quoi, à faire paniquer tout le monde ? Je soupirais, et me forçais au calme, tout en me promettant d'être vigilante au cas où, sait-on jamais que cet ignoble chose soit réelle.
Tiens.. Peut être en savait-elle d'avantage sur cette histoire ? Peut être que le clan des étoiles l'avait avertie elle aussi ? Un soudain regain d'espoir me vint, peut être pourrions nous ensuite prévenir les autres clans si cela s’avérait et envisager une grandes alliances qui nous souderait tous pour combattre ce fléau ! Peut être que nous réussirions à nous en débarrasser et à redonner à la forêt sa tranquillité !
Mais tout d'un coup, une petite part de moi même se fit entendre dans ma tête; Tu imagines si ce que tu raconte est faux ? Que tu sème troubles et peurs parmi les clans ? Que tu fais courir à leur catastrophe les chats de la forêt ?
Je ne pouvais pas ignorer cette voix, décemment ou pas. Si c'était vraiment le cas, sa créerait un désastre.. Et j'en serais la cause. Décidément, aujourd'hui, plus rien ne semblait simple.. Je me concentrais sur mes pattes, les yeux à peine plissées, concentrée. Alors.. Que devais-je faire ? Le plus raisonnable semblait d'attendre d'avoir des preuves, plus d'informations, mais qu'arriverait-il, si nous attendions trop ? Si la menace, si elle était vraie, nous tombait dessus, sans signe avant-coureur ? Si je m'était tue au mauvais moment ?
Ma tête se secoua imperceptiblement, un mouvement si infime que je ne m'en aperçue qu'à peine, avant de me décider à garder sa pour moi, du moins pour le moment, je ravalais la boule coincé dans ma gorge, et levais la tête, pour regarder mon interlocutrice, un sourire étrange, comme forcé imprimé sur ma tête, l'air sans doute préoccupé, avec un léger voile sur mes yeux, des plus soucieuses, je secouais une nouvelle fois ma tête, pour chasser tout ces nuages de ma têtes, et me concentrais enfin véritablement sur la situation actuelle.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Sam 15 Déc - 19:34

- Oui. Deux. Dont un sacrément inquiétant. Depuis.. plus aucun rêve.

Que voulait-elle dire, j'hésitais à lui poser des questions, le clan des étoiles m'a toujours fascinée, je me demande bien ce qu'ils ont bien pu lui transmettre.

-Tu peux me raconter ces rêves...ou penses tu les dirent qu'à ton clan?


Je m'attendais à ce qu'elle dise non, logique ça pourrait révéler toute sorte de choses.... et puis si elle ne se confiait pas à moi, ça pouvait se comprendre, après tout ce n'était que la première fois qu'on se parler, et moi à sa place je ne serais pas sur de bien vouloir tout dire à la première personne qui me poser la question.
Bref.
J'attendais une réponse, si il y en aurait une...

Je pensa tout d'un coup à ma soeur, que penserait-elle de ça, si je parlais avec la lieutenante du clan de la rivière. Songe semblait gentille, mais ça ne passerait pas auprès d'Etoile Symphonique, la chef en même temps ma soeur. Il faudrait aussi que j'affronte ça, en plus du rêve où mère y était présente, j'imaginais déjà la scène, elle me posant des questions, moi cherchant une issue... Je suis vraiment lâche, je continuais de penser que je ne méritais pas d'être lieutenante, notre clan allait au plus mal, et donc je n'ai aucun choix.

Je me leva et fit un tour sur moi même, c'était un automatisme chez moi de faire ça.
J'essaya de me concentrer sur Songe Ephémère, elle semblait regarder ses pattes, et plissa les yeux, à quoi pensait-elle? Elle hocha la tête de gauche à droite, puis la leva me regardant. Elle souriait étrangement, j'avais presque l'impression qu'elle ne me voyait pas tellement elle était dans ses pensée, puis elle recommença à secouer la tête interrompant ses pensée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Dim 16 Déc - 11:55

Surement sans même s'en rendre compte, elle avait l'air étrangement curieuse, étrangement car je ne l'avais jamais vue avec cet air-là, et que ça changeais, non, ça lui allait bien, mais je n'avais pas l'habitude de la voir comme ça, d'apparence si proche, si complice. Et comme si j'avais lue en elle, elle lança;

- Tu peux me raconter ces rêves...

J'avais bien raison, ça l'intéressait bel et bien, avant que je ne commença même à réfléchir à une réponse, elle me coupa, même si je n'avais pas commencé, et rajouta.

- Ou penses tu les dirent qu'à ton clan ?

Je trouvais étrange qu'elle me posa une simple question avant tant de.. précautions ? Oui, c'était bien ça, elle prenait des gants pour me parler, elle prenait des précautions, s’intéressait sans le paraître et sans doute ne voulait-elle pas parler de tabous, comme moi. Pendant que je réfléchissais, elle faisait de même, mais vu son air, pas des mêmes choses. Je prenais une grande inspiration, la regardais dans les yeux, attendais de capter son regard bleu puis me lançais.

- Le premier.. N'à rien d'important, je le garderais pour moi. Pas même pour mon clan.

J'attendais un signe sur son visage pour me montrer qu'elle suivait et continuais déglutissant d'avantage que la fois précédente.

- Mais pas le second.

Je la regardais fixement un court instant.

- Je peux te promettre que tout ce que je vais te raconter à présent ne sera nullement exagéré, et il faut que sa reste entre nous. Du moins pour l'instant. Me promets-tu de ne rien révélé de tout ce qui va suivre sans qu'on en es parlé au préalable, ou cas d'extrême urgence ?

Maintenant c'était à elle de jouer, de promettre, et je devrais lui raconter, et en détails, s'en rien omettre ni ajouter de mon rêve, lui compter tout dans les moindres détails, dans les plus sinueux recoins de mon esprit embrumés, me délivrer de ce fardeaux pourrait être apaisant.. Ou pire. Plus stressant encore, mes nerfs déjà à vifs, stimulés sans cesse par mes questions, plus graves et difficiles à prendre qu'à l'ordinaire, avec ces visions d'horreurs, ces images sanglantes..
Ou bien n'oserait-elle pas qu'on en parle, ne voudrait-elle pas le savoir, ou être lié à qui que ce soit par une promesse de confiance, que savais-je vraiment d'elle ? Elle s’appelait Mélodie Obscure, était du clan de l'ombre, c'était une lieutenante, sa soeur était chef et se nommait Etoile Symphonique.
Et elle, que pouvait-elle bien savoir de moi ?
Déjà, que j'étais lieutenante, ensuite, du clan de la rivière, après.. que je suis Songe Ephémère, une chatte blanche aux yeux verts. Savait-elle que j'avais été abandonnée presque à ma naissance ? Que ma mentor était morte et avait été chef de mon clan ? Que la chef actuel du clan de la rivière était une amie avec qui j'avais grandie ? Et moi, que pouvais-je bien connaitre d'elle, à part son pelage écaille de tortue, ses yeux à mi-chemin entre le bleu et le vert pâle, son tic nerveux, faire un tour sur elle même, qu'elle faisait souvent quand elle était en pleine réflexion ou avant de s’asseoir, une curieuse habitude que j'avais perçue, après, son air fermé, au début.. Toutes ces petites choses que j'avais relevé en ne entrevue mais qui n'apportais pas grand chose au final.
Je regardais droit devant moi, derrière elle, le ciel bleu, encore zébré d'orangés, puis elle, et attendais sa réponse, une légère pellicule de sueur coulant entre mes omoplates, une image du rêve particulièrement en mémoire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Dim 16 Déc - 12:20

J'interrompis moi même mes pensée en la regardant, qu'allait-elle me répondre? Je souris en mon fort intérieur, ceci était bien intéressant. J'attendais elle hésitais, ou n'étais pas prête à en parler, après tout elle ne me connaissais pas. Non, elle ne pouvais pas me connaître, elle pouvais juste savoir ce que je voulais bien faire savoir, même ma soeur ne savait pas tout de moi, pourtant on peut paraître très proche, mais même avec Etoile Symphonique je me comportais avec une attitude distante. Peut-être devrais-je pas, mais même si elle est sensée être ma soeur, elle pourrais me conduire à ma perte comme elle a faillis le faire quand nous étions jeunes... Je ferma les yeux, une souvenirs éclair me traversa me faisant frisonner de tout le long de mon dos. Le monstre, les yeux bleu d'Etoile Symphonique, mère, le bipède.... Je tremblais, j'oubliais presque que Songe Ephémère était en face de moi, qu'elle devait me regarder bizarrement. Sa réponse que j'attendais quelque minute avant, me fit sortir de ce cauchemar qui m'avait toujours hantait, seule Etoile Symphonique en était au courant, étant donné que le bipède et mère soit morte...

- Le premier.. N'à rien d'important, je le garderais pour moi. Pas même pour mon clan.


Je m'en doutais, peut-être dirait-elle pareille pour le deuxième. Je fis un petit mouvement de tête comme pour dire que je comprenais. Puis elle continua me laissant rien faire d'autre.

- Mais pas le second.


Tiens, de plus en plus intéressant. Que pouvait bien être le premier rêve, pour ne pas qu'elle le dise même à son clan? Quel secret le rêve renfermer t-il?


- Je peux te promettre que tout ce que je vais te raconter à présent ne sera nullement exagéré, et il faut que sa reste entre nous. Du moins pour l'instant. Me promets-tu de ne rien révélé de tout ce qui va suivre sans qu'on en es parlé au préalable, ou cas d'extrême urgence ?

Une promesse? Je me souviens la dernière promesse que j'avais faîtes, j'avais été sévèrement punis... Mais avant j'étais jeune, maintenant je peux tenir cette promesse. Je devrais mentir sûrement, mais ça n'a pas d'importance j'ai tant mentis... Autant savoir ce rêve et le garder pour moi, que ne pas savoir. Je pense aussi que ne pas savoir, est une grande faiblesse. En plus elle ne veut pas le dire tout de suite à son clan, veut-elle dire qu'elle me fait confiance? Je me décidais à lui donner une part de ma confiance tout en restant méfiante, comme elle avait du le faire.

-Je promet, de ne rien dire, et de n'en parler à personne
, ce qui revient au même pensais-je, après à toi de décider si tu veux vraiment me le dire ou pas. Je te donne une part de ma confiance, et je ne te trahirais pas, par le Nom du Clan des Etoiles.

Je n'avais plus qu'a attendre, peut être aussi renoncerais t-elle à me le dire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Dim 16 Déc - 17:49

Après m'avoir écouté avec plus ou moins d'attentions, de mimiques ou autres, elle répondit, d'un ton solennel.

- Je promet, de ne rien dire, et de n'en parler à personne.

Bien plus que ce à quoi je m'attendais, mais soit, sa m'allais. Elle enchaîna ensuite, cette fois-ci le ton légèrement moins sérieux.

- Après à toi de décider si tu veux vraiment me le dire ou pas. Je te donne une part de ma confiance, et je ne te trahirais pas, par le Nom du Clan des Etoiles.

A moi de décider si je veux te le dire ou pas ? Un maigre sourire s'afficha sans doute sur mon visage; si je te demandais de promettre, ce n'est pas pour rien ! Ma décision était déjà prise depuis bien longtemps. Et en plus elle me donne une part de sa confiance ? Et bah tout pour mettre bien dans l'ambiance, heureusement que mon choix est déjà fais tiens, jurer sur le nom du clan des étoiles.. je n'y aurais pas pensé, mais c'est plutôt une bonne idée..

Je déglutissais, puis respirais profondément, avant de tousser, histoire d'avoir la voix bien claire, et enfin, après avoir fermé les yeux, et prié pour que se ne soit qu'un ramassis de folie sortit tout droit de mon étrange cerveau, et non un véritable message de nos ancêtres, je me lançais.

- J'ai fais ce rêve il y a deux jours... Comme promis je n'exagérerais pas les choses, et les diraient tels qu'elles sont venus.

Un instant après, histoire de bien me remémorer tout les détails, je commençais mon récit, enfin. Pour le meilleur et pour le pire, me dis-je aussi, quitte ou double.

- Au début de la mort est le sommeil, et c'est ainsi que celui-ci m'emporta cette nuit-là, vers ces eaux mouvantes. Cette phrase, si je me souviens bien, avait souvent été dite et ressassée par l'ancienne guérisseuse du clan, du moins c'est ce que je me souviens d'elle.
La nuit englobait tout, drapant le ciel de son bleu de nuit, pendant que la lune, éclatante et aussi blanche que le reste n'était que noir et camaïeu de bleu.

Une silhouette descendit tranquillement du ciel, laissant dans son sillage d'étoiles et de lumières l'odeur du clan de la rivière, elle regarda derrière elle, puis se posa délicatement au sol, scintillant d'autant plus. Elle paraissait distraite. Distraite et tendue, comme quelqu'un qui est traqué. Son éclat faiblit un court instant, et ses yeux tombèrent dans les miens, mais elle ne me vit pas, j'étais là sans y être. Puis tout se passa très vite, un énorme bruit, le plus vifs de tout ce que j'ai jamais entendu brisa en un instant la scène, et la lumière faiblit encore, une ombre, au moins aussi rapide que le léopard, filait vers la chatte qui n'avait pas même vue l'autre chat, oui, c'en était un, on distinguait sa forme, le bruit de verre brisé, semblable au tonnerre de l'orage se dissipât en une multitude d'échos, puis la chatte baignée de lumière se tourna; elle l'avait vu, et les deux se rencontrèrent de pleins fouets, se projetant tout deux à plusieurs mètres de là. Le chat n'étais pas le seul à être rapide, la femelle du clan des étoile l'était tout autant, le chat, à peine relevé, se jeta sur elle, sans attendre, dans un tintement de crocs et de griffes, des feulements s'élevant de toute part, comme cent chats l'eurent fait. Mais ils n'étaient que deux. Et l'horreur allant en s’amplifiant, le mâle commença à lui arracher des touffes de fourrures, pendant qu'elle, impuissante, n'ayant que sa vitesse pour fuir, tentait de se débattre. Le clan des étoiles ne peut pas se battre. Je serais volontiers venus, mais je ne sentais rien, ni mes pattes, ni les feuilles sèchent sous celles-ci, ni le léger vent qui faisait vibrer la nature, comme pour l'alerter, rien. Le chat la fit basculer sur le côté, elle me fixa avec intensité, semblant pour la première fois me voir, puis le chat, d'un puissant coup de crocs, lui trancha la gorge, dans une giclée de sang, qui à peine sortit de son corps se transforma en légère poudre blanche, tout comme son corps, je ne vis que ces yeux; c'était la guérisseuse de l'enfance de ma mentor, elle m'avait déjà parlé des yeux particuliers de la guérisseuse. J'étouffais un cri d'effroi, qui n'aurait pas put sortir de ma gorge de toute façon, et apparemment, l'horreur n'étant pas à son comble après la mort d'une chatte déjà défunte, le chat me fixa. Un oeil rouge luisant dans la pénombre; la lune s'étant cachée, ne pouvant supporter ses horreurs, que j'avais bien été forcée de regarder.
Tout sembla se mélanger, le décors devint blanc, blanc comme la neige, comme la pureté des nuages, mais il ne resta pas pur bien longtemps, l'ombre noir à l'oeil rouge semblant décidé à m'en mettre pleins la vue. Dans le mauvais sens du terme.
Tout sembla calme, puis d'un coup, des centaines de chats apparurent, et au fur et à mesure, furent massacré dans un concerto de miaulements strident, les corps s'amoncelaient, froids et sans vie, au sol, pendant que lui les foulait sans dommage, abîmant leurs cadavres, sans une once de sentiment, allant jusqu'à sourire en contemplant le massacre, qui n'aurait pas été si insoutenable si les chatons n'y passaient pas, eux aussi. Et pour couronner le tout, tout les corps disparurent, sans aucune exception. Tous ces chats venaient du clan des étoiles. Pouvait-on tuer un mort ? Cet être en était apparemment capable..
Le décor changea une fois encore, et des odeurs de brûle et de peur assaillirent mes narines, je courais, je ne savais pas pourquoi ni vers où mais je courrais, devant moi des corps, des membres, du sang, des poils, et autres morceau de chats jonchaient le sol, sol rugueux qui devint liquide, je tombais dans un liquide poisseux, et sans pouvoir bouger, me sentais lentement glisser, tomber, dans ce flot d'hémoglobine toujours plus abondant, liquide qui entrait par ma bouche, mon museau ou bien même mes oreilles, m’englobant complètement, et une fois au fond, sans doute morte, coulée au fond, on me força à remonter, n'étant plus qu'une conscience, incapable de quoi que ce soit, si ce n'est voir, je tombais face à un paysage glacial, comme de la neige était tombé, et le lac.. non, la cascade et le ruisseau.. N'était que sang et corps. Je reconnaissais chacun, et quand les larmes purent couler, elles étaient elles aussi de sang, puis un coup de patte m'arracha totalement la vie. Je m'éveillais en sursaut.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Dim 16 Déc - 19:38

Hs: J'avais finis d'écrire, j'avais fait un truc assez long...et ça me supprime tout! T_T bref, je suis donc désolée c'est plus court que prévus....

Je réfléchissais, qu'allait bien être ce rêve, j'étais pressée, mais en même temps je sentais que ce rêve était troublant. Je l'a regardait. Elle dit tout d'abord.

- J'ai fais ce rêve il y a deux jours... Comme promis je n'exagérerais pas les choses, et les diraient tels qu'elles sont venus.

Elle ne me laissa rien dire et continua. De toute façon je n'avais rien à dire, je voulais juste écoutés. Je cligna des paupières attendant la suite.

- Au début de la mort est le sommeil, et c'est ainsi que celui-ci m'emporta cette nuit-là, vers ces eaux mouvantes. Cette phrase, si je me souviens bien, avait souvent été dite et ressassée par l'ancienne guérisseuse du clan, du moins c'est ce que je me souviens d'elle.
La nuit englobait tout, drapant le ciel de son bleu de nuit, pendant que la lune, éclatante et aussi blanche que le reste n'était que noir et camaïeu de bleu.

Une silhouette descendit tranquillement du ciel, laissant dans son sillage d'étoiles et de lumières l'odeur du clan de la rivière, elle regarda derrière elle, puis se posa délicatement au sol, scintillant d'autant plus. Elle paraissait distraite. Distraite et tendue, comme quelqu'un qui est traqué. Son éclat faiblit un court instant, et ses yeux tombèrent dans les miens, mais elle ne me vit pas, j'étais là sans y être. Puis tout se passa très vite, un énorme bruit, le plus vifs de tout ce que j'ai jamais entendu brisa en un instant la scène, et la lumière faiblit encore, une ombre, au moins aussi rapide que le léopard, filait vers la chatte qui n'avait pas même vue l'autre chat, oui, c'en était un, on distinguait sa forme, le bruit de verre brisé, semblable au tonnerre de l'orage se dissipât en une multitude d'échos, puis la chatte baignée de lumière se tourna; elle l'avait vu, et les deux se rencontrèrent de pleins fouets, se projetant tout deux à plusieurs mètres de là. Le chat n'étais pas le seul à être rapide, la femelle du clan des étoile l'était tout autant, le chat, à peine relevé, se jeta sur elle, sans attendre, dans un tintement de crocs et de griffes, des feulements s'élevant de toute part, comme cent chats l'eurent fait. Mais ils n'étaient que deux. Et l'horreur allant en s’amplifiant, le mâle commença à lui arracher des touffes de fourrures, pendant qu'elle, impuissante, n'ayant que sa vitesse pour fuir, tentait de se débattre. Le clan des étoiles ne peut pas se battre. Je serais volontiers venus, mais je ne sentais rien, ni mes pattes, ni les feuilles sèchent sous celles-ci, ni le léger vent qui faisait vibrer la nature, comme pour l'alerter, rien. Le chat la fit basculer sur le côté, elle me fixa avec intensité, semblant pour la première fois me voir, puis le chat, d'un puissant coup de crocs, lui trancha la gorge, dans une giclée de sang, qui à peine sortit de son corps se transforma en légère poudre blanche, tout comme son corps, je ne vis que ces yeux; c'était la guérisseuse de l'enfance de ma mentor, elle m'avait déjà parlé des yeux particuliers de la guérisseuse. J'étouffais un cri d'effroi, qui n'aurait pas put sortir de ma gorge de toute façon, et apparemment, l'horreur n'étant pas à son comble après la mort d'une chatte déjà défunte, le chat me fixa. Un oeil rouge luisant dans la pénombre; la lune s'étant cachée, ne pouvant supporter ses horreurs, que j'avais bien été forcée de regarder.
Tout sembla se mélanger, le décors devint blanc, blanc comme la neige, comme la pureté des nuages, mais il ne resta pas pur bien longtemps, l'ombre noir à l'oeil rouge semblant décidé à m'en mettre pleins la vue. Dans le mauvais sens du terme.
Tout sembla calme, puis d'un coup, des centaines de chats apparurent, et au fur et à mesure, furent massacré dans un concerto de miaulements strident, les corps s'amoncelaient, froids et sans vie, au sol, pendant que lui les foulait sans dommage, abîmant leurs cadavres, sans une once de sentiment, allant jusqu'à sourire en contemplant le massacre, qui n'aurait pas été si insoutenable si les chatons n'y passaient pas, eux aussi. Et pour couronner le tout, tout les corps disparurent, sans aucune exception. Tous ces chats venaient du clan des étoiles. Pouvait-on tuer un mort ? Cet être en était apparemment capable..
Le décor changea une fois encore, et des odeurs de brûle et de peur assaillirent mes narines, je courais, je ne savais pas pourquoi ni vers où mais je courrais, devant moi des corps, des membres, du sang, des poils, et autres morceau de chats jonchaient le sol, sol rugueux qui devint liquide, je tombais dans un liquide poisseux, et sans pouvoir bouger, me sentais lentement glisser, tomber, dans ce flot d'hémoglobine toujours plus abondant, liquide qui entrait par ma bouche, mon museau ou bien même mes oreilles, m’englobant complètement, et une fois au fond, sans doute morte, coulée au fond, on me força à remonter, n'étant plus qu'une conscience, incapable de quoi que ce soit, si ce n'est voir, je tombais face à un paysage glacial, comme de la neige était tombé, et le lac.. non, la cascade et le ruisseau.. N'était que sang et corps. Je reconnaissais chacun, et quand les larmes purent couler, elles étaient elles aussi de sang, puis un coup de patte m'arracha totalement la vie. Je m'éveillais en sursaut.


Je tremblais légèrement, au début du récit j'avais fermé les yeux, ce qui me permettaient de mieux écoutés. Le récit était violent, très violent ça me surpris assez. Je n'espérais pour rien au monde que celà se produise et ce qui était très bizarre, c'était la guérisseuse déjà morte qui apparaît dans le rêve et meurt à nouveau. J'ouvris mes yeux, je pouvais presque refaire la scène dans ma tête et sentir les choses comme elle avait du les vécu, tellement elle avait détaillés. Je ne savait pas quoi dire, quoi faire. Tout ce que je pu faire ce fut la cascade, comme 15 minutes plutôt ou plus, je me concentra sur tout les petits bruits, et tâcha de me détendre.
Je cessa de tremblais, et reporta mon attention sur Songe Ephémère qui elle aussi devait sûrement réfléchir. Je n'osais rien dire.

-...

Je baissa ma tête et regarda mes pattes.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Jeu 20 Déc - 11:42

Elle ne put tout simplement rien dire, et je me rendais compte réellement que on récit était déroutant et violent, bien que je le savais déjà, il me semblait maintenant d'avantage réel, comme si le simple fait de m'être confiée le rendait plus fort, plus vrai. Je frissonnais, avant de le rendre compte qu'elle aussi, avait du mal à s'en remettre. Un instant, je m'en voulais, et celui d'après, je me disais que non, elle avait voulut savoir, elle avait sut, maintenant, reste à savoir quoi faire de mes révélations. Ou plutôt, ce qu'elle va en faire.
Toute crispée qu'elle était, elle fixa la cascade, d'un air absent, et ses oreilles remuèrent plus, comme si elle se focalisait sur un son, pour se détendre, ou je ne sais quoi faire, toujours est-il qu'elle reprit une respiration normale, plus régulières, beaucoup moins hachée et rapide, ensuite, ses muscles des pattes, qui jusque là était contracté, se détendirent, et enfin, elle me regarda, la bouche ouverte comme pour dire quelque chose, mais justement ne dit rien, et je me demandais si lui avoué tout avait été une bonne idée, plus pour elle que pour moi, j'avais peur de l'avoir choquée ou autre, elle était gentille, après tout. Et qu'elle soit traumatisée, de ma faute qui plus est, ne m’enchantais pas. Mais alors pas du tout ! Mais je devais quand même m'assurer d'une chose, m'assurer de ce qu'elle en pensait.

- Tu me crois, au moins.. ?

Le vide total que je lus dans ses yeux s'estompa, elle parut réfléchir, et sans pouvoir m'en empêcher, je rajoutais.

- Tu.. tu pense que c'est possible ?

Je me raclais la gorge, avant de continuer.

- Je veux dire, tu crois que ça pourrait être vrai ?

Une fois encore, je continuais, il m'était comme impossible de m'arrêter dans ma lancée, impossible de m'astreindre au silence, même avec toute la volonté dont je pouvais faire preuve.

- Que.. Que le clan des étoiles serait en danger ?

Puis je rajoutais tout bas, comme un murmure pour moi-même; « Et nous aussi du coup.. ».


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Jeu 20 Déc - 18:38

Elle semblait attendre une réponse de ma part. Elle me regardais, paraissant inquiète et pensive.
Son rêve était des plus violent.
Ou sinon elle devait chercher quoi dire pour briser le silence, les mots ne sortaient plus de ma bouche. Je faisais la scène dans ma tête des centaines de fois, et si celà devait arriver? Qu'adviendrait-il des clans? Seraient-ont obligés de s'allier les uns les autres, enlevant toutes tentions, et ainsi naîtront des amitiés? Enfin, déjà des amitiés sont nés hors clans. Bref, ceci n'est pas le sujet principal.
Je bougea à nouveau, et mes oreilles réécoutèrent tous les bruits aux alentours. Songe Ephémère parla.

- Tu me crois, au moins.. ?

Elle ne me laissa pas le temps de dire une réponse qui était certainement oui, mais à la place après un moment d'hésitation, enchaina.

- Tu.. tu pense que c'est possible ?

Elle se racla la gorge.

- Je veux dire, tu crois que ça pourrait être vrai ?

Je n'entendis pas la suite, je préparer déjà ma réponse.

-...Oui, je te croit....

Devais-je lui dire que ça pourrait arriver ou garder mes craintes pour moi, après tout l'effrayer n'était pas une bonne chose... Enfin... Je voulais répondre en négation, mais mon cerveau dicta à ma bouche et je ne pus résister.

- Ca pourrait certainement arriver, enfin j'en suis pas sur.... Peut être que seras un clan clandestin ou un clan formés par des chats errant, qui viendra nous déclarer la guerre.. Après, tu sais, on ne peut prévoir ce qui va se passer dans le futur, il faut vivre le jour au jour. Le plus important c'est de bien gérer son clan en temps que lieutenante... Tu n'es pas d'accord avec moi?


J'étais assez contente de mes paroles ce n'était pas si mal d'avoir dire le fond de ma pensée. Peut être grâce à ça elle s'angoisserait moins de se rêve qui n'était pas sur de se réaliser.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Sam 5 Jan - 15:28

Mes pattes tendue à l'extrême, profondément ancrée dans le sol plutôt meuble de la cascade, j'attendais anxieusement qu'elle me réponde, mes questions l'avait sans doute un peu désarçonnée, mais inquiète comme je l'étais, il me fallait un autre avis que le mien, quelqu'un qui pourrait me rassurer ou m’alarmer peut être davantage, mais quelqu'un de sincère. Doucement, un petit oui sortit du fin fond de sa gorge. Une bouffé d'air frais m'envahit, si elle me croyait, c'est que je n'étais pas folle. Déjà, un doute d'écarté, une possibilité en moins. Elle sembla ensuite douter, ma question était celle dont la réponse me faisait le plus peur, mais ce moment, le moment où on m'aiguillerait, où on me conseillerait, je l'attendais depuis longtemps déjà, et étais comme prête à tout encaisser, en tout cas, je le devais. Pour mon clan, pour moi. Pas une question de fierté, non. Une question de devoir, d'obligation. Au bout d'un moment, un court moment, très court, mais qui, à moi, me semblait si long, un terrible silence, pesant et angoissant, elle dit;

- Ça pourrait certainement arriver, enfin j'en suis pas sur.... Peut être que seras un clan clandestin ou un clan formés par des chats errant, qui viendra nous déclarer la guerre.. Après, tu sais, on ne peut prévoir ce qui va se passer dans le futur, il faut vivre le jour au jour. Le plus important c'est de bien gérer son clan en temps que lieutenante... Tu n'es pas d'accord avec moi ?


Elle avait les mêmes craintes que moi, que ça puisse arriver, cette simple confidence, simple discutions prenait un tour inattendue pour moi, et je me surprenais à considérer la chatte en face de moi autrement. Si je savais déjà qu'elle était dévouée à son clan, je n'aurais pas sus que nous pouvions être si semblable parfois. Un clan clandestin, comme il y a des lunes et des lunes de ça. Cette idée plus que probable ou bien l'autre ne m'enchantais pas, mais un petit groupe étant moins menaçant qu'un clan, j'avais une préférence pour la seconde proposition, tout naturellement, même si je préférais bien au delà de tout ça qu'il n'y eu rien.
Bien gérer son clan en tant que lieutenante..
Je la regardais dans les yeux, soufflant soudainement, ces paroles ayant eu le don de me rassurer un instant.

- Si. Tu as parfaitement raison ! Et d'ailleurs, je suis soulagée de t'en avoir parlé. Merci de m'avoir écoutée.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Mélodie Obscure


Fiche du Félin
Âge de ton Chat :
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 97

Date d'inscription : 25/11/2012

Âge : 17

Localisation de ton Chat : Dans les lîmbes avec Satan, si si j'vous jure il est cool Satan!^^ ( et avec mon PC)


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Sam 5 Jan - 16:23

Elle attendais une réponse et ça se voyait. Songe Ephémère était légèrement crispée, elle devait avoir peur que ça se réalise, moi je n'aimerais pas trop non plus que cette prophétie venant du clan des étoiles arrivent, mais si ça arrivait on parviendra surement à surmonté cette épreuve, comme on a surmonté toutes celle d'avant. La preuve on est encore là. Aussi, le pire qui puisse arriver c'est les bipède et leur monstres qui viennent nous attaqués. Je ne savais pas du tout ce qu'elle pensait de ma réponse mais j'étais assez sure de moi, pour une fois....
Elle était vraiment tendue, je n'aurais jamais cru voir la lieutenante aussi tressée, elle avait besoin d'une réponse, j'espère que la mienne la convaincrait et la rassurait en un sens.
Elle dit d'une voix plus sure.

- Si. Tu as parfaitement raison ! Et d'ailleurs, je suis soulagée de t'en avoir parlé. Merci de m'avoir écoutée.

Hum,de rien, pensais-je. J'avais réussi à la convaincre, je soupira doucement et la regarda ne m'occupant plus de mes pattes. Je tarda à lui répondre.

-Et Bien, de rien ça me fait plaisir. Merci de t'être confier.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 


Parfois on aurait juste besoin qu'un de nos rêves ce réalise, juste un, pour nous convaincre que tout est encore possible.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-oni.lebonforum.com

Songe Ephémère
Lieutenante du Clan de la Rivière


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 23 Lunes.
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
3/10  (3/10)
avatar

Messages : 884

Date d'inscription : 08/11/2012

Âge : 19

Localisation de ton Chat : Près de la cascade, à regarder les nuages de mousse de l'eau, qui ondule doucement avec le vent.


MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   Lun 6 Mai - 11:20

A peine lui avais-je répondue qu'un sentiment s'empara de moi; comme le calme après la tempête, une once de sérénité calmait mes nerfs. Sa y es, je l'avais dit. Je n'étais plus seule à garder ce si lourd fardeau, nous étions deux. Deux. A ce mot, un petit sourire, surement distrait, se forma sur mes babines, et, éreintée après tant de mauvais sang et d'angoisses, je m'installais mieux, me dandinant quelque peu, avant de passer ma queue autour de mes pattes, dans un petit mouvement, futile, mais qui continua de m'apaiser, et, quand je relevais la tête, Mélodie Obscure déclarait;

- Et Bien, de rien ça me fait plaisir. Merci de t'être confier.

J'hochais la tête à ses paroles, et, ne sachant quoi ajouter à part une multitude de remerciements divers telles que; merci de m'avoir crus, merci de m'avoir écouter, merci pour tes conseils, et tout une panoplie du même genre, je restais silencieuse un instant, à penser à tout cela, aux conséquences et aux conclusions de ce qui arriverait peut être bien un jour. Mais pour l'heure, me dis-je silencieusement, il faut penser à autre chose, tenter de faire comme si de rien n'était car, comment pouvais-je oublier ces images, si vives dans mon esprit ? Etoile d'Esprits, elle, aurait certainement sut me dire quoi faire, comment le faire, et surtout, m'aurait totalement rassurée. Mais.. Je devais faire avec. Gardant mon petit sourire pour ne pas sombrer dans une morosité semblable à celle que je venais de quitter, je la regardais, avant de lui demander;

- Pense-tu que nous devons en parler à nos chefs .. ?

Cette dernière question me taraudait, et je me demandais s'il fut judicieux de leur en parler sans en être sûre..


HS : Désolé pour le retard, j'avais oublié le rp ><, la prochaine fois, n'hésite pas a upper Smile.
Sinon, bientôt, c'est à Etoile Symphonique de continuer ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mes Signatures:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://lesangdenoscoeurs.forumgratuit.ch/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Discutions entre lieutenante en terrain neutre [Avec Mélodie Obscure]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Dîner aux Chandelles, avec des Humains à Manger [Livre 1 - Terminé]
» Partie de chasse entre amis [ PV Nuage Etoilé ]
» Petits Jeux Entre Nous [ Pv Prioritérement avec Boule Tigrée mais sinon LIBRE]
» Discutions entre soldats [Narah]
» Rendez - vous en terrain neutre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RPG Territoires Neutres :: Cascade-