RemonterDescendre



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Patrouille sous l'orage ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Etoile du Givre


Fiche du Félin
Âge de ton Chat : 36 Lunes
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Niveau d`Entrainement:
0/20  (0/20)
avatar

Messages : 3

Date d'inscription : 15/12/2012

Âge : 19


MessageSujet: Patrouille sous l'orage ...   Jeu 20 Déc - 18:43

Pluie. Voilà le seul mot capable de justifier les conséquences qu’aurons les nuages sombres du ciel d’aujourd’hui. Cette pluie qui suffisait à transformer une terre sèche et poussiéreuse en une boue pâteuse et collante. Et la boue, qui elle, suffisait pour salir une fourrure aussi belle et claire que celle d’Etoile du Givre. Mais cela ne le dérangeait pas. Il aimait sortir chasser par tout les temps, qu’il fasse un froid glacial ou une chaleur étouffante, qu’il pleuve sans arrêt ou qu’il y ait du vent à renverser des arbres … Il aimait ça. Le mouvement, ou l’inverse, qu’importe. Tant qu’il prenait son plaisir à courir après un mulot. Ou suivre discrètement un écureuil. C’était son bonheur, rien ni personne ne pouvait l’empêcher de sortir quand l’envie lui prenait. Dès son plus jeune âge, encore chaton, il avait aimé sortir de la pouponnière pour poursuivre un papillon sous la pluie battante. Maintenant, la chasse n’était plus un jeu, mais un moyen de survie, d’aide au Clan.

Ce matin là, il se réveilla. Aussitôt, il s’étira, brandissant une patte après l’autre devant lui, et grattant le sol de ses griffes. Le Chef bailla à s’en décrocher la mâchoire, avant de passer quelque coups de langue à demi-éveillé sur sa fourrure négligée par son sommeil mouvementé. C’est là qu’il se rappela. Mais quel rêve avait-il fait ? Il ne s’en souvenait pas. Bah, il ne devait pas être important dans ce cas. Alors il s’étira de nouveau, arquant son dos en rentrant les griffes. Une belle matinée s’annonçait, pour lui tout du moins. Il allait alors sortir de son Antre personnelle, mais s’arrêta et huma l’air pur une fois sa tête sortie de l’entrée. Une brise fraîche apportait l’odeur du Tonnerre mêlée à celle de ses buis, ainsi que le poids des nuages qui ne saurait nous faire attendre sa prochaine averse. Alors il ferma les yeux. Quel bonheur … Le Guerrier crème rouvrit ses yeux d’une intensité bleue remarquable, et sortit enfin de sa tanière. Se retrouvant au centre du Camp, il vit que chaque chat était occupé : certains mangeaient, partageaient une conversation, s’organisaient pour les futurs patrouilles, tandis que d’autre dormaient, ou les apprentis ramenaient de la mousse pour les anciens … Chacun vivait et profitait. C’est ce qu’Etoile du Givre devait faire sans attendre. Le ciel gris n’avait pas changé d’initiative. La pluie tombera d’un moment à l’autre.

Le Chef à la face noire, après avoir finit la découverte de l’activité de son Clan, s’assit. Non, il préféra se relever. Une patrouille de chasse ainsi que de renouvellement du marquage du territoire devait être organisée. Il voulait aussi en faire parti. Sortir un peu prendre l’air ne lui ferait aucun mal, il était resté trop longtemps dans sa Tanière sans bouger. Alors Etoile du Givre repassa l’inventaire de toutes ces préoccupations si urgentes et importantes. Un miaulement le tira de ses pensées. Un chat du Clan s’avançait vers lui. Sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, Etoile du Givre s’imposa calmement :

-Les patrouilles sont-elles prêtes ?

Le matou hocha la tête en refermant sa gueule qui s’était entrouverte pour annoncer au Chef les participants des sorties. Le Chef contourna alors le Guerrier, et vint se planter devant le groupement de chat le plus distinct et qui paraissait le mieux paré à partir.

-Je vous accompagne, toi, reste là, je te remplace.

L’air chaleureux, Etoile du Givre regarda, le Guerrier qu’il allait remplacer, partir. Dans son ordre, le ton qu’il avait employé n’avait rien de méchant ou de contrariant. Alors il balaya les membres de a patrouilles du regard. Deux Guerriers, dont un mentor et son apprenti. Ils seraient donc quatre chats à partir [comptant Etoile du Givre]. Le meneur se mit devant, et fit signe à ses Guerriers de le suivre. Ils sortirent du Camp dans un pas élancé et rapide, tous de même vitesse, ils paraissaient n’être qu’un unique chat.

Ils firent un assez long chemin. Un quart du territoire fût correctement inspecté et de nouveau marqué. Ils firent un arrêt pour chasser, boire et se reposer quelques instants, avant de repartir vers les frontières du Clan de la Rivière. Etoile du Givre était toujours à la tête du groupe, il pensait pendant leur course, quand un des Guerriers de la patrouille l’interrompit …

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'Espoir fait vivre ...
La Clé de la paix se trouve devant toi, mais le Portail te restera sûrement introuvable, si tu ne suis pas ta propre Destinée.



Revenir en haut Aller en bas
 

Patrouille sous l'orage ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ▲ Au coin du feu et sous l'orage ▲ [PV : Mitsuko Taiji Stark]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie RPG Clan du Tonnerre :: Territoire du Clan du Tonnerre :: Bord du Lac-